Qui suis-je?

samedi 8 novembre 2014

Je bercerais ma petite pour toujours

Ma petite É. a maintenant presque 15 mois. Elle n’a presque pas de cheveux, de beaux grands yeux bruns et des belles joues bien rondes. Elle a des grosses cuisses, une petite bedaine belle à croquer et des foufounes toutes rebondies.

Elle a trois dents, presque quatre, qu’elle laisse voir chaque fois qu’elle sourit. Et comme c’est un bébé facile et de bonne humeur, elle sourit presque tout le temps.

Elle commence tout juste à essayer de marcher, mais est plutôt prudente. On n’a besoin que de lui tenir une main pour qu’elle fasse quelques pas et en a même fait quelques-uns toute seule avant de tomber lourdement sur les fesses.

Elle est coquine et taquine. Elle adore jouer à caché-coucou. Lorsqu’elle fait un mauvais coup ou va à un endroit où elle ne devrait pas aller, elle fait un sourire de gripette et essaie de se sauver en se trainant sur les fesses à toute vitesse.

Elle placote tout le temps, dans son jargon de bébé, et fait toutes sortes de modulations avec sa voix. Et gare à vous si vous ne l’écoutez pas quand elle vous parle! Elle va tenter d’attirer votre attention de toutes les façons pour dialoguer avec vous.

Depuis qu’elle marche en s’agrippant aux meubles, mon salon est un véritable fouillis. Elle se rend jusqu’à la bibliothèque et jette tout son contenu, livres et jouets, sur le sol. Puis, elle va jusqu’aux paniers de jouets et les vide aussi. À elle seule, elle est responsable de la majeure partie du bordel qui règne dans ma maison!

Ma petite É. grandit à toute vitesse et ne sera bientôt plus un bébé.

Ma petite dernière, ma petite puce…

Alors, je la berce. Souvent. Elle s’endort encore au sein tandis que je la berce. Les experts en sommeil seraient sans doute scandalisés d’apprendre ça. Je n’ai rien à cirer de ce qu’ils pensent. Parce que moi, j’aime bercer et que rien ne m’empêchera de profiter de ces moments magiques avec ma toute petite.

On m’a déjà dit que je la gâtais, de la bercer comme ça, de l’avoir toujours dans mes bras, tout contre moi. Ces gens n’ont rien compris! C’est moi que je gâte, en faisant ça. Et je vais continuer aussi longtemps que j’en aurai envie.

Quand elle a fini de boire mon lait et lâche mon sein, toute endormie, je la regarde, la contemple. Sa belle bouche, ses belles petites lèvres entrouvertes. Sa peau si douce et si rose. J’écoute son souffle, lent et régulier. Je me délecte de son odeur toute délicate. Je sens la chaleur de son corps tout chaud, lourd et abandonné contre le mien.

Une fois endormie, je pourrais aller la déposer dans son lit, je le sais bien. Mais souvent, je suis trop bien pour briser le moment et je décide de la garder dans mes bras. Je nous enveloppe dans un châle et je profite du moment.


Je la bercerais pour toujours, ma toute petite. Un jour pourtant, elle sera trop grande pour ça. Mais pas maintenant. Alors j’en profite et je savoure chaque instant.

7 commentaires:

  1. Et oui c'est nous que l'on gâte !!!
    Le mien a trois ans et demi et je profite encore :)
    C'est si bon, si doux, si précieux ...

    RépondreEffacer
  2. Ah, bercer un bébé! Vous savez, je suis contente que ma famille soit finie. Après quatre enfants, je me sens complète et heureuse à l'idée de ne plus avoir d'autres bébés. Mais bercer... Ça, ça me manquera tellement! Alors j'en profite à fond avec ma petite dernière! Et je me gâterai ensuite quand je serai grand-maman ;-)

    RépondreEffacer
  3. J'aurais pu écrire la meme chose, mot pour mot, que toi ! Ma petite dernière a 16 mois, et je continue de l'endormir au sein... et quel bonheur ! je ne sais pas encore si ce sera la dernière ( c'est ma 3ème fille ), mais j'en profite comme si c'était le cas :) on devrait longtemps faire durer ses moments là, ils nous manqueront plus tard quand ils seront grands...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Moi aussi, j'endors encore ma petite dernière de 16 mois au sein. Ces moments de tendresse sont si précieux...

      Effacer
  4. Ma fille a un an, je la berce toujours et j’adore ça. Je crois que c’est quelque chose que toutes les mamans aiment ! Il m’arrive même de prendre mon fils de 4 ans dans mes bras pour le bercer. Ce n’est pas le cas tous les jours, mais, il aime bien ça aussi, donc on en profite tous les deux !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Mon fils de 3 ans et demi adore aussi se faire bercer, mais il gigote tellement que ça devient vite inconfortable! Mais quand il est calme, c'est vraiment agréable et j'en profite à fond. Après tout, un jour, il sera plus grand que moi, aura de la barbe et une grosse voix, et c'est lui qui pourra me prendre dans ses bras... C'est maintenant que nous devons profiter de nos petits hommes, avant qu'ils soient trop grands ;-)

      Effacer

Laissez-moi un petit commentaire, si le cœur vous en dit! J'adore vous lire!